PODCASTS

Retrouvez dans les podcasts trail story les émotions du trail. Retrouvez les témoignages d’hommes et de femmes qui font vivre et vibrer ce sport. Récits de courses, rencontres, défis, voyages.

Découvrez l’aventure et le partage d’émotions sonore Trail story.

Comment choisir ses chaussures de Trail ?

Comment choisir ses chaussures de Trail

Conseil : Comment choisir ses chaussures de Trail 

Comment choisir ses chaussures de Trail ?

Nous vous proposons de vous aider à choisir la chaussure de Trail la plus adéquate en fonction de vos besoins. En effet, que vous soyez débutant, confirmé ou compétiteur, vos critères de choix ne seront pas les mêmes. De même, que vous courriez en plaine, sur des terrains vallonnés, en bord de mer ou en montagne, les choix proposés seront également très différents en fonction de la nature du terrain dans lequel vous évoluerez. 

anatomie d'une chaussure de Trail
Annatomie d'une chussure de Trail

ACCROCHE

C’est le plus important dans la pratique du Trail. En effet, l’accroche vous permettra de courir sur des terrains variés (boue, terre, cailloux…). Vous  privilégierez en fonction de votre terrain de pratique, des crampons plus ou moins importants. Pour les terrains faciles / mixtes (sentiers/routes), il faut des crampons de 3 à 4 mm. Pour les terrains engagés (boue, dénivelé, cailloux, pierriers), on vous conseille de choisir des crampons de 5 à 6 mm. 

ADHERENCE

L’adhérence est liée à la qualité du caoutchouc de la semelle extérieure de votre chaussure. En effet, celui-ci doit être suffisamment efficace pour que vos pieds ne glissent pas sur des surfaces mouillées et lisses (roches, escaliers, dalles, parties en bitume lors de vos trails…). 

AMORTI

L’amorti est indispensable en Trail surtout si vous voulez protéger votre corps des impacts répétés au sol. Bien souvent, plus vous choisirez une chaussure légère et performante, plus le dynamisme et la relance seront privilégiés et donc l’amorti sera moindre comparé à celui d’une chaussure de Trail plus classique. Souvent, les notions d’amortis sont notées en magasin ou sur Internet avec des étoiles 5 étoiles. Cinq étoiles  correspondent à une chaussure ayant un amorti très important. 

POINTURE ?

Il est judicieux de prévoir une pointure voire une pointure et demi de plus que la normale selon les marques. En effet, en trail surtout en longue distance, vos pieds ont tendance à gonfler. Vous devez pouvoir passer un doigt entre le talon et l’arrière de la chaussure. Attention sachez que selon les marques, votre pied correspondra en 43 dans une marque et en 42 dans l’autre, par exemple.

POIDS

Le poids d’une chaussure de Trail peut varier en fonction de votre niveau, de votre lieu de pratique et votre besoin  : courte distance, moyenne distance, ultra trail. 

  •  Chaussure compétition : Vitesse / Dynamisme / Légèreté / Adhérence => poids entre 195 et 255 grammes en taille 42. 
  • Chaussure Loisir : Confort / Amorti / Souplesse / Flexibilité  => poids entre 260 à 300 grammes en taille 42 
  •  Chaussure terrains mixtes : Accroche / Amorti / Confort / Maintien => poids entre 270 à 320 grammes en taille 42. 
  • Chaussure montagne et ultra Trail : Accroche / Protection / Stabilité / / Maintien / Amorti => Poids entre 290 à 350 grammes en taille 42. 

CONFORT

Le confort se gère en fonction du feeling et de votre sensation dans la chaussure. Le confort d’accueil est très important : de quelle manière vous sentez-vous lors de l’enfilage et la mise en place de la chaussure ? Vous devez vous sentir comme dans un chausson. Vous ne devez ressentir aucune gêne et aucun point dur. Vérifiez également le moelleux de la semelle et les mousses internes au niveau de la malléole et de la cheville. Votre pied doit être dans un cocon. 

PROTECTION

Vous devez surtout si vous évoluez sur des terrains montagneux et pierreux avoir des renforts sur vos chaussures. En effet, vos pieds doivent être protégés en particulier vos orteils pour éviter les blessures. Pour cela, vous avez des systèmes de renforts, le pare-pierres qui est situé à l’avant de vos chaussures cette pièce protège vos orteils des impacts de cailloux, pierres ou rochers. Vous avez également des protections latérales reliées au pare-pierres, qui se trouvent sur les côtés avant de la chaussure. Il protège les parties latérales avant de vos pieds et vous retrouvez une protection du talon qui enveloppe l’arrière de la chaussure. Ces protections sont souvent des pièces rigides ou semi-rigides en plastique. Vous devez donc observer et toucher vos chaussures avant l’achat surtout si vous pratiquez en montagne. 

MAINTIEN & STABILITE

Votre pied doit être maintenu dans la chaussure, les renforts latéraux doivent vous permettre une bonne stabilité du pied sur terrain accidenté. Votre pied ne doit pas basculer facilement, (risque de torsion cheville = entorse) et la chaussure ne doit pas être trop molle. Vérifiez également la largeur de la semelle en contact avec le sol notamment le médio-pied. Plus une chaussure a un contact large avec le sol, plus elle est stable. Plus la semelle en contact avec le sol, est étroite notamment au niveau du médio-pied, plus elle aura tendance à basculer notamment sur les terrains accidentés. 

Qu'est-ce que le DROP ?

Le « drop », c’est la différence de hauteur entre l’arrière du talon et l’avant (avant-pied) de la chaussure. Pour faire simple, plus l’arrière du pied est élevé, plus le drop est élevé car la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière sera importante. A l’inverse si vous marchez pieds nus, le talon et l’avant du pied touchent le sol et sont à la même hauteur : le drop est de zéro (appelé foulée naturelle pour les puristes donc drop 0) . 

Plus le talon est haut plus le drop sera important. Attention : le drop est à la mode depuis quelques années dans le milieu du Trail et il provoque parfois des choix inappropriés de chaussures. De plus, il peut dans certains cas accroître les risques de blessures. Enfin, le drop a un impact direct sur les muscles et les tendons. Avec un drop faible, les mollets et les tendons d’Achille sont plus étirés. C’est pourquoi, tout changement de drop doit se faire très progressivement dans votre pratique.

RESPIRABILITE versus ETANCHEITE 

Je vous préconise d’utiliser des chaussures de Trail classique sans membrane (type gore-tex ou autre). En effet, une chaussure de trail avec membrane sera effectivement assez agréable en début de course, car l’eau n’entre pas. 

En revanche, si l’eau passe par-dessus la cheville, l’eau va stagner et sera moins bien évacuée qu’avec une chaussure classique. Une fois l’eau dans la chaussure respire et sèche très mal. Pour ces raisons, les chaussures de trail à membranes sont donc une « fausse bonne » idée. Je ne connais pas de traileurs confirmés qui courent avec des chaussures à membrane types gore-tex pendant de longues courses. S’il pleut et que vous partez pour plus d’une ou deux heures, encore plus si vous partez en Ultra Trail, utilisez plutôt des chaussures classiques qui permettront à votre pied de respirer et de sécher plus rapidement après une traversée de rivière ou la pluie.

DURABILITE

Difficile de répondre à cette question sur la durée de vie d’une chaussure de Trail. En effet, la durabilité dépend de différents facteurs : lieux de pratique, corpulence, forme de pied, structure de la chaussure, marque….Par exemple, une chaussure légère et peu rigide va durer en moyenne entre 300 et 500 km tandis qu’une chaussure rigide et un peu plus lourde pourra tenir en moyenne entre 500 et 800 km. Certaines chaussures peuvent même durer jusqu’à 1000 km. Vous l’avez compris, il est difficile de se prononcer sur ce point car il est multi-facteurs.

Scroll to top